PAGE ACCUEIL

Relations internationales

Relations internationales

Le labex OBVIL noue avec des partenaires européens et nord-américains des coopérations scientifiques dans le domaine des humanités numériques.

Il développe donc des programmes de post-doctorants et des programmes de recherche communs à plusieurs laboratoires. Chaque année, quatre contrats post-doctoraux sont offerts grâce à deux appels d’offre successifs dans le cadre du programme Fernand Braudel de la FMSH de Paris, co-financés par le labex et la FMSH de Paris. Le labex a ainsi pu accueillir de jeunes chercheurs italiens (Pierino Gallo, Francesca Frontini), belge (Alexandre de Craim), espagnol, nord-américain (Marissa Gemma), qui ont collaboré aux programmes scientifiques.

Il développe une coopération scientifique avec Chicago University, The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) dirigé par le Professeur Robert Morrissey, le medialab de Stanford University dirigé par le Professeur Franco Moretti, l’Istituto di Linguistica Computazionale "Antonio Zampolli"du CNR de Pise, que dirige la Professeure Simonetta Montemagni. Ces collaborations, scellées par des conventions, ont abouti à des participations à des outils communs (Philologic IV), à des projets communs (ontologies de corpus littéraires), à des échanges et invitations de chercheurs.

Ces partenariats sont renforcés dans les projets scientifiques communs soumis à l’appel d’offre présenté par la FMSH de Paris et The Andrew F. Mellon foundation, Transatlantic program for collaborative work in the field of digital humanities. Chacun de ces programmes, co-financé par le labex OBVIL (40%) et The Andrew F. Mellon foundation (60%), repose sur le principe de la mobilité et de l’échange, des jeunes chercheurs, des chercheurs senior, des savoirs et des technologies, autour de deux thématiques littéraires, la canonisation et l’oubli des œuvres (Medialab, Stanford University), la circulation des idées des Lumières (ARTFL, Chicago University).

Le labex OBVIL développe enfin une politique de coopérations internationales dans de nombreux projets particuliers, comme le montrent les projets Góngora (domaine hispanique), le projet Historiographie théâtrale (domaine italien), ou le projet Molière (Université de Fribourg).

Projets internationaux